Sainte Vierge Marie Immaculée Conception

La Vierge Mère de Dieu est descendue parler aux hommes à Lourdes en ce lieu, de cette grotte. Ce rocher est devenu une autre Terre Sainte et les miracles de l’Évangile se reproduisent là comme autrefois à la parole de Jésus. La puissance de Dieu ici pénètre le monde sur les pas de l’ Immaculée, elle demeure encore à l’œuvre un siècle après son apparition…

DOGME DE L’IMMACULÉE CONCEPTION (1854) – PIE IX

Le 8 décembre 1854, Pie IX, au milieu de cinquante-trois cardinaux, de quarante-trois archevêques, et de cent évêques venus de tous les points du monde, se leva dans sa plénitude de son autorité infaillible, et définit et proclama le dogme de l’Immaculée Conception.

Le Bienheureux Pape Pie IX

Le Bienheureux Pape Pie IX

 

Bulle « Ineffabilis Deus » (1854)

« En conséquence, après avoir offert sans relâche, dans l’humilité et le jeûne, Nos propres prières et les prières publiques de l’Eglise à Dieu le Père par son Fils, afin qu’il daignât, par la vertu de l’Esprit-Saint, diriger et confirmer Notre esprit ; après avoir imploré le secours de toute la cour céleste et invoqué avec gémissements l’Esprit consolateur, et ainsi, par sa divine inspiration, pour l’honneur de la Sainte et Indivisible Trinité, pour la gloire et l’ornement de la Vierge Mère de Dieu, pour l’exaltation de la foi catholique et l’accroissement de la religion chrétienne ; par l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, des Bienheureux apôtres Pierre et Paul et la Nôtre,

Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu’elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles.

C’est pourquoi, si quelques-uns avaient la présomption, ce qu’à Dieu ne plaise, de penser contrairement à Notre définition, qu’ils apprennent et qu’ils sachent que condamnés par leur propre jugement ils ont fait naufrage dans la foi et cessé d’être dans l’unité de l’Eglise ; et que, de plus, ils encourent par le fait même les peines de droit, s’ils osent exprimer ce qu’ils pensent de vive voix ou par écrit, ou de toute autre manière extérieure que ce soit. »

Extrait de la Constitution « Ineffabilis Deus »– Bx. Pie IX – 1854

Cliquez-ici pour lire la Bulle « Ineffabilis Deus » dans son intégralité.

 

LETTRE DE BERNADETTE À PIE IX, LE 17 DÉCEMBRE 1876

Sainte Bernadette - La statue de la Saint Vierge dans la grotte ou apparut la Mère de Dieu. Faites pénitence!

Sainte Bernadette – La statue de la Sainte Vierge dans la grotte ou apparut la Mère de Dieu, l’Immaculée Conception

Très Saint-Père.

Je n’aurais jamais osé prendre la plume pour écrire à Votre Sainteté, moi, pauvre petite Sœur, si notre digne évêque, Mgr de Ladoue, ne m’eût encouragée. (…)

J’ai craint, tout d’abord, d’être trop indiscrète  ; puis il m’est venu à la pensée que Notre Seigneur aime à être importuné aussi bien par le petit que par le grand, par le pauvre que par le riche, qu’il se donne à chacun de nous sans distinction. Cette pensée m’a donné du courage, aussi je ne crains plus  ; je viens à vous, très Saint-Père, comme une pauvre petite enfant au plus tendre des Pères, pleine d’abandon et de confiance. Que pourrai-je faire, très Saint-Père, pour vous témoigner mon amour filial  ? Je ne puis que continuer ce que j’ai fait jusqu’à présent, c’est-à-dire souffrir et prier. (…)

Je prie tous les jours le Cœur Sacré de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie, de vous conserver encore longtemps au milieu de nous puisque vous les faites si bien connaître et aimer. J’ai la douce confiance que ces Cœurs Sacrés daigneront exaucer ce vœu qui est le plus cher à mon cœur.

Il me semble, lorsque je prie selon les intentions de Votre Sainteté, que du ciel la très Sainte Vierge doit souvent jeter son regard maternel sur vous, très Saint-Père, parce que vous l’avez proclamée Immaculée. J’aime à croire que vous êtes tout particulièrement aimé de cette bonne Mère puisque, quatre ans après, elle vint elle-même sur la terre dire  : «  Je suis l’Immaculée Conception.  »

Je ne savais pas ce que cela voulait dire, je n’avais plus entendu ce mot. Depuis, en réfléchissant, je me dis bien souvent  : que la Très Sainte Vierge est bonne. On dirait qu’elle est venue confirmer la parole de notre Saint-Père. C’est ce qui me fait croire qu’elle doit vous protéger tout particulièrement. J’espère que cette bonne Mère aura pitié de ses enfants, et qu’elle daignera mettre encore une fois son pied sur la tête du maudit serpent, et donner ainsi un terme aux cruelles épreuves de la Sainte Église et aux douleurs de son Auguste et Bien-Aimé Pontife.

Je baise très humblement vos pieds et je suis, avec le plus profond respect, Très Saint-Père,

De Votre Sainteté, La très humble et très soumise fille.

Sœur Marie-Bernard SOUBIROUS
Je suis l'immaculée Conception

« Je suis l’Immaculée Conception »

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.




Commentaire

Sainte Vierge Marie Immaculée Conception — Un commentaire

  1. Ping : Encyclique "Ad diem illum" St Pie X 1904 - A Jésus par Marie