Saint Joseph priez pour nous!

« Si vous voulez aimer Jésus, allez à Saint Joseph qui a eu le bonheur de le porter dans ses bras. » Saint Bonaventure

Quelles actions pouvez-vous faire pour nous soutenir ?
– Aimer et Partager la page JesusMarie.fr : https://www.facebook.com/jesusmarie.fr/
– Rejoindre et Partager le groupe Saint Suaire de Turin : https://www.facebook.com/groups/112747122156321/
– S’inscrire à la Newsletter du blog JesusMarie.fr : http://jesusmarie.fr

PRIÈRE à SAINT JOSEPH (Saint Pie IX) 
Sur le modèle du « Souvenez-vous » de Saint Bernard à la Vierge Marie

« Souvenez-vous, ô très chaste Époux de la Vierge Marie, ô mon aimable protecteur, Saint Joseph, qu’on n’a jamais entendu dire que quelqu’un ait invoqué votre protection et demandé votre secours sans avoir été consolé. Animé d’une pareille confiance je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme. Ne rejetez pas ma prière, ô vous qui êtes appelé le père du Rédempteur, mais daignez l’accueillir avec bonté. Ainsi soit-il. »

Allons à Saint Joseph 

Par l’amour paternel dont vous avez entouré l’Enfant Jésus, daignez nous assister de votre puissance dans tous nos besoins (Léon XIII)

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.




Les Sept Paroles de Jésus en Croix


1ère parole: Luc 23:34 « Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font. »
2ème parole: Luc 23:43 « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. »
3ème parole: Jean 19: 26-27 Jésus voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, il dit à sa Mère : « Femme, voici ton fils ». Puis il dit au disciple: « Voici ta mère ».
4ème parole: Matthieu 27:46 « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné? »
5ème parole : Jean 19:28 « J’ai soif « 
6ème parole : Jean 19: 30 « Tout est consommé. »
7ème parole: Luc 23:46 « Père, je remets mon esprit entre tes mains. »

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.




CONSÉCRATION DE LA RUSSIE AU COEUR IMMACULÉ DE MARIE

L’EGLISE ET LA FRANCE SE MEURENT SOUS LES COUPS DES IMPIES!… Mais à la fin, le Coeur immaculé de Marie triomphera et l’Immaculée écrasera la tête du démon!

Quand le Saint Père obéira à la Très Sainte Vierge Marie qui a demandé à Fatima en 1917, par l’intermédiaire des saints voyants Lucie, Francisco et Jacinthe, la consécration de la Russie à son Coeur Immaculé de la part du Saint Père en union avec tous les évêques du monde, alors la Vierge sourira et il sera donné au monde un temps de paix… Sinon le monde continuera à sombrer dans le chaos…

LA PAIX DANS LE MONDE EST DANS LES MAINS DU SAINT PÈRE ! Mais au lieu d’obéir à la Sainte Vierge et donc à Dieu, il pactise avec les idoles et l’Église est à moitié en ruine (cf 3ème secret de Fatima) et des millions d’âmes tombent en enfer!

Que fait notre Saint Père ? Sa responsabilité est lourde…PRIEZ, PRIEZ , PRIEZ pour le Saint Père! PENITENCE , PENITENCE, PENITENCE!

SUPPLIQUE AU PAPE:
« Pape François ayez pitié des âmes de vos fidèles, ayez pitié de votre âme ! Invoquez Marie! Obéissez! Le salut de millions d’âmes est dans vos mains! L’Enfer n’est pas vide et des millions d’âmes y tombent en tourbillon! Très Saint Père où est votre foi? Obéissez et consacrez la Russie au Coeur Immaculé de Marie. Il est tard mais pas trop tard! « 

En attendant et pour implorer pour vous très chers frères et soeurs et les vôtres la miséricorde divine, pratiquez la dévotion au Coeur Immaculé de Marie et la communion réparatrice des cinq premiers samedis du mois :
– Récitation quotidienne du chapelet
– La confession en esprit de réparation
– La communion réparatrice des premiers samedis
– Les quinze minutes de méditation sur les mystères du Rosaire
– L’intention réparatrice : Il s’agit de consoler le Cœur Immaculé de « la plus tendre des mères », tellement outragé.

PRIEZ SANS CESSE POUR LE SAINT PÈRE!

Que le Coeur immaculé de Marie soit notre refuge et chemin qui nous conduira jusqu’à Dieu.

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.




Quelles actions pouvez-vous faire pour nous soutenir :

– Aimer et Partager la page JesusMarie.fr : https://www.facebook.com/jesusmarie.fr/

– Rejoindre et Partager le groupe Saint Suaire de Turin : https://www.facebook.com/groups/112747122156321/

– S’inscrire à la Newsletter du blog JesusMarie.fr : http://jesusmarie.fr

Prière à Maria Santissima Bambina

Prière à Maria Santissima Bambina

DOUCE Petite Marie, vous qui, ayant été choisie pour être la Mère de Dieu, vous montrez aussi notre auguste Souveraine et notre très aimante Mère en accomplissant parmi nous tant de prodiges de grâces, daignez écouter avec compassion nos humbles prières.

Dans les besoins qui nous pressent (et surtout dans l’affliction où nous nous trouvons en ce moment ), toute notre espérance repose en vous.

Ô Sainte Enfant, en considération des privilèges qui ne furent accordés qu’à vous seule et en vertu de vos mérites, faites-nous ressentir encore l’effet de vos miséricordes.

Montrez que la source des trésors spirituels et des bienfaits incessants que vous dispensez est intarissable, votre puissance sur le Cœur paternel de Dieu étant sans bornes.

Ah  ! par cette immense profusion de grâces que le Très-Haut déversa sur vous dès le premier instant de votre Conception Immaculée, exaucez notre supplication, Ô Céleste Petite, et nous louerons éternellement la bonté de votre Cœur Immaculé. Ainsi soit-il.

Venise, 28 février 1885.
100 jours d’indulgence à qui récitera dévotement cette prière.

Lire l’article: Avent 2014 avec Maria Santissima Bambina

Maria Santissima Bambina

Coeur Immaculé de Marie – Le Refuge et le Chemin qui conduit à Dieu

JE SUIS LE PAIN DE VIE

“ Mais l’heure vient – et c’est maintenant – où les véritables adorateurs adoreront le Père dans l’Esprit de la Véritécar tels sont les adorateurs que cherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l’adorent, c’est dans l’Esprit de la Vérité qu’ils doivent l’adorer. ” (Jean, IV, 23-24)

La révélation de Tuy (1929) – UNE GRANDIOSE THÉOPHANIE TRINITAIRE

PRIERE (FLECHE D’OR)

Par le Coeur Immaculé de Marie, qu’à jamais soit béni, loué, aimé, glorifié le très Saint, très Sacré, très Suradorable, très méconnu, très inexprimable Nom de Dieu au Ciel, sur la terre et dans les enfers, par toutes les créatures sorties des mains de Dieu et par le Sacré-Coeur de Notre-Seigneur Jésus-Christ au très Saint-Sacrement de l’autel.

Ainsi soit-il

 

Maria Santissima Bambina

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous »

Faire toutes ses actions en Marie

261. 3 Il faut faire ses actions en Marie. Pour bien comprendre cette pratique il faut savoir:

Que la Très Sainte Vierge est le vrai paradis terrestre du nouvel Adam, et que l’ancien paradis terrestre  n’en était que la figure. Il y a donc, dans ce paradis terrestre, des richesses, des beautés, des raretés et des douceurs inexplicables, que le nouvel Adam, Jésus-Christ, y a laissées. C’est en ce paradis qu’il a pris ses complaisances pendant neuf mois, qu’il a opéré ses merveilles et qu’il a étalé ses richesses avec la magnificence d’un Dieu. Ce très saint lieu n’est composé que d’une terre vierge et immaculée, dont a été formé et nourri le nouvel Adam, sans aucune tache ni souillure, par l’opération du Saint-Esprit, qui y habite.
C’est en ce paradis terrestre où est véritablement l’arbre de vie qui a porté Jésus-Christ, le fruit de vie; l’arbre de science du bien et du mal qui a donné la lumière au monde. Il y a, en ce lieu divin, des arbres plantés de la main de Dieu et arrosés de son onction divine, qui ont porté et portent tous les jours des fruits d’un goût divin; il y a des parterres émaillés de belles et différentes fleurs des vertus, qui jettent une odeur qui embaume même les anges. Il y a dans ce lieu des prairies vertes d’espérance, des tours imprenables de force, des maisons charmantes de confiance, etc. Il n’y a que le Saint-Esprit qui puisse faire connaître la vérité cachée sous ces figures de choses matérielles. Il y a encore en ce lieu un air pur, sans infection, de pureté; un beau jour, sans nuit, de l’humanité sainte; un beau soleil, sans ombre, de la Divinité; une fournaise ardente et continuelle de charité, où tout le fer qui [y] est mis est embrasé et changé en or; il y a un fleuve d’humilité qui sourd de la terre et qui, se divisant en quatre branches, arrose tout ce lieu enchanté; ce sont les quatre vertus cardinales.

262. [2] Le Saint-Esprit, par la bouche des saints Pères, appelle aussi la Sainte Vierge:

1. la porte orientale, par où le grand prêtre Jésus-Christ entre et sort dans le monde; il y est entré la première fois par elle, et il viendra la seconde;

2. le sanctuaire de la Divinité, le repos de la très Sainte
 Trinité, le trône de Dieu, la cité de Dieu, l’autel de Dieu, le temple de Dieu, le monde de Dieu. Toutes ces différentes épithètes et louanges sont très véritables, par rapport aux différentes merveilles de grâces que le Très-Haut a faites en Marie. Oh! quelles richesses! Oh! quelle gloire! Oh! quel plaisir! Oh! quel bonheur de pouvoir entrer et demeurer en Marie, où le Très-Haut a mis le trône de sa gloire suprême!

Extrait du traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge de Saint-Louis-Marie-Grignion de Montfort

Lire les articles recommandés suivant:

La révélation de Tuy (1929) – UNE GRANDIOSE THÉOPHANIE TRINITAIRE

SANTISSIMA BAMBINA

PRIÈRES À LA SANTISSIMA BAMBINA

DOUCE Petite Marie, vous qui, ayant été choisie pour être la Mère de Dieu, vous montrez aussi notre auguste Souveraine et notre très aimante Mère en accomplissant parmi nous tant de prodiges de grâces, daignez écouter avec compassion nos humbles prières.

Dans les besoins qui nous pressent (et surtout dans l’affliction où nous nous trouvons en ce moment ), toute notre espérance repose en vous.

Ô Sainte Enfant, en considération des privilèges qui ne furent accordés qu’à vous seule et en vertu de vos mérites, faites-nous ressentir encore l’effet de vos miséricordes. Montrez que la source des trésors spirituels et des bienfaits incessants que vous dispensez est intarissable, votre puissance sur le Cœur paternel de Dieu étant sans bornes.

Ah  ! par cette immense profusion de grâces que le Très-Haut déversa sur vous dès le premier instant de votre Conception Immaculée, exaucez notre supplication, Ô Céleste Petite, et nous louerons éternellement la bonté de votre Cœur Immaculé. Ainsi soit-il.

Venise, 28 février 1885.

100 jours d’indulgence à qui récitera dévotement cette prière.

LITANIES DE LA SANTISSIMA BAMBINA

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Dieu du Ciel, notre Père, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, Sauveur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie Enfant, priez pour nous.

Sainte Marie Enfant, Fille de Dieu le Père, priez pour nous.

Sainte Marie Enfant, Siège de la Sagesse éternelle,

Sainte Marie Enfant, Temple du Saint-Esprit,

Sainte Marie Enfant, en qui le Verbe incarné voit sa Mère,

Sainte Marie Enfant, créée dans la pensée divine avant les siècles,

Sainte Marie Enfant, qui avez été conçue sans péché,

Sainte Marie Enfant, fille bénie de Joachim et Anne,

Sainte Marie Enfant, l’honneur et la jubilation de votre mère,

Sainte Marie Enfant, plus belle qu’Adam et Ève au premier jour de leur innocence,

Sainte Marie Enfant, plus gracieuse que les anges,

Sainte Marie Enfant, dont les chœurs célestes ont célébré la naissance,

Sainte Marie Enfant, dont le nom a dû être apporté du Ciel,

Sainte Marie Enfant, dont le nom est plein de douceur et d’harmonie,

Sainte Marie Enfant, dont les mères apprennent le nom à leurs enfants,

Sainte Marie Enfant, dont le nom signifie Étoile de la mer,

Sainte Marie Enfant, dont le nom calme les flots des passions,

Sainte Marie Enfant, dont le nom relève le courage abattu,

Sainte Marie Enfant, dont le nom est la terreur des démons,

Sainte Marie Enfant, noble descendante des patriarches,

Sainte Marie Enfant, qu’ont chantée les prophètes,

Sainte Marie Enfant, tige miraculeuse de Jessé,

Sainte Marie Enfant, magnifique lis des vallons,

Sainte Marie Enfant, blanche Colombe des Cantiques,

Sainte Marie Enfant, myrrhe aux suaves parfums,

Sainte Marie Enfant, vigne odoriférante du printemps,

Sainte Marie Enfant, porte mystérieuse réservée au passage du Libérateur,

Sainte Marie Enfant, plus brillante que l’aurore,

Sainte Marie Enfant, l’aurore même du soleil de justice,

Sainte Marie Enfant, plus pure que l’étoile du matin,

Sainte Marie Enfant, rosée qui rafraîchit la terre,

Sainte Marie Enfant, qui conversiez avec Dieu avant même d’avoir l’usage de la parole,

Sainte Marie Enfant, qui vous êtes présentée au Temple à l’âge de trois ans,

Sainte Marie Enfant, modèle de la vie intérieure,

Sainte Marie Enfant, modèle de silence,

Sainte Marie Enfant, modèle d’humilité,

Sainte Marie Enfant, modèle de simplicité,

Sainte Marie Enfant, modèle d’obéissance,

Sainte Marie Enfant, modèle d’application au travail,

Sainte Marie Enfant, modèle de l’enfance,

Sainte Marie Enfant, qui, la première, fîtes vœu de virginité,

Sainte Marie Enfant, qui soupiriez après la venue du Messie,

Sainte Marie Enfant, qui demandiez à Dieu de servir la vierge qui concevrait l’Emmanuel,

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

V/ Priez pour nous, Sainte Marie Enfant.

R/ Afin que nous soyons dignes des promesses de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

PRIONS

Ô mon Dieu, qui avez enrichi de tous les trésors de votre grâce la sainte Enfance de la glorieuse Vierge Marie, que nous honorons avec une piété toute filiale, accordez-nous de devenir nous-mêmes semblables aux petits enfants, afin d’entrer dans le royaume des Cieux, qui leur a été promis par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Lire l’article passionnant « AVENT 2014 avec MARIA SANTISSIMA BAMBINA« 

Procession mariale Notre Dame de la Bidassoa HENDAYE

Procession Notre Dame de la Bidassoa à HENDAYE (64) le 25 mai 2018

Une magnifique procession mariale a eu lieu ce vendredi 25 mai 2018 à Hendaye en l’honneur de Notre Dame de la Bidassoa. Beaucoup de piété et de ferveur durant cette procession avec la présence de la ZarpaÏ banda, d’une cavalière et son cheval « Santiano » et de monsieur le curé, l’abbé Jean-Marc Lavigne qui conduisait le cortège des fidèles aux pieds de Notre Dame.

La procession a débuté devant l’église Saint Vincent pour se terminer au port de Caneta.

LA COMMUNION RÉPARATRICE DES CINQ PREMIERS SAMEDIS DU MOIS

Apparition de Pontevedra

Dans la soirée du jeudi 10 décembre 1925, après le souper, Lucie reçut dans sa cellule la visite de la Vierge Marie et de l’Enfant-Jésus. Écoutons son témoignage  :

«  Le 10 décembre 1925, la très Sainte Vierge lui apparut et, à côté d’elle, porté par une nuée lumineuse, l’Enfant-Jésus. La très Sainte Vierge mit la main sur son épaule et lui montra, en même temps, un Cœur entouré d’épines qu’elle tenait dans l’autre main. Au même moment, l’Enfant lui dit  : “ Aie compassion du Cœur de ta très Sainte Mère entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu’il y ait personne pour faire acte de réparation afin de les en retirer. ”

«  Ensuite, la très Sainte Vierge lui dit  : “ Vois, ma fille, mon Cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet, et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation, je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme. ”  » Lire l’article ici

Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie

Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie

(Sœur Lucie, voyante de Fatima)

Soeur-Lucie_Coeur-Immacule

« Ô Vierge, Mère de Dieu et notre Mère, je me consacre entièrement à votre Cœur Immaculé avec tout ce que je suis et tout ce que je possède. Prenez-moi sous votre maternelle protection, défendez-moi des périls, aidez-moi à vaincre les tentations qui me sollicitent au mal et à conserver la pureté de l’âme et du corps. Que votre Cœur Immaculé soit mon refuge et le chemin qui me conduise à Dieu. Accordez-moi la grâce de prier et de me sacrifier pour l’amour de Jésus, pour la conversion des pécheurs et en réparation des péchés commis contre votre Cœur Immaculé. Par votre médiation et en union avec le Cœur de votre Divin Fils, je veux vivre pour la Très Sainte Trinité, en qui je crois et j’espère, que j’adore et que j’aime. Ainsi soit-il.»

(Prière rédigée par sœur Lucie, inspirée par les révélations et l’esprit de Fatima)

Sœur Marie Lucie de Jésus et du Cœur Immaculé (née le 22 mars 1907 à Fatima au Portugal et décédée le 13 février 2005 à Coimbra au Portugal)

LA COMMUNION RÉPARATRICE

DES CINQ PREMIERS SAMEDIS DU MOIS

Apparition de Pontevedra

A Pontevedra, dans la soirée du jeudi 10 décembre 1925, après le souper, Lucie reçut dans sa cellule la visite de la Vierge Marie et de l’Enfant-Jésus. Écoutons son témoignage  :

«  Le 10 décembre 1925, la très Sainte Vierge lui apparut et, à côté d’elle, porté par une nuée lumineuse, l’Enfant-Jésus. La très Sainte Vierge mit la main sur son épaule et lui montra, en même temps, un Cœur entouré d’épines qu’elle tenait dans l’autre main. Au même moment, l’Enfant lui dit  : “ Aie compassion du Cœur de ta très Sainte Mère entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu’il y ait personne pour faire acte de réparation afin de les en retirer. ”

«  Ensuite, la très Sainte Vierge lui dit  : “ Vois, ma fille, mon Cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet, et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation, je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme. ”  »

Chargée de cette nouvelle mission, la jeune postulante, Lucie a alors dix-huit ans, fit tout son possible pour faire connaître les demandes de Notre-Dame. Lire la suite

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.




Notre religion est un amour Coeur immaculé de Marie

Je souhaitais partager avec vous cette 40ème leçon du catéchisme télévisé de la Contre-Réforme Catholique au XXIème siècle. Un joyau de l’Église Catholique !

A voir absolument pour sauver son âme et à partager avec « les âmes que Dieu a placées sur son chemin » (cf lettre de soeur lucie au père Fuentes 1957) pour les aider à se sauver.

40e leçon : Notre religion est un amour.

Le Cœur Immaculé de Marie.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la vidéo:

https://vod.catalogue-crc.org/enregistrement/catechisme-lecon-40-1-juillet.html

Notre religion est un amour – Le Coeur Immaculé de Marie

Catéchisme télévisé (40 leçons)

Voici le texte d’introduction au catéchisme télévisé en 40 leçons prêché en 1985 par l’abbé Georges de Nantes:

TOUT chrétien souhaiterait assister à une leçon de catéchisme donnée par le saint curé d’Ars  ; mais la vidéo n’existait pas encore de son temps  ! On peut pourtant en avoir l’équivalent avec ce catéchisme en 40 leçons prêché en 1985 par l’abbé Georges de Nantes.
À l’heure où nos enfants n’ont plus de pain parce que les gens d’Église le leur refusent, notre Père explique le catéchisme avec science et enthousiasme comme il le faisait il y a cinquante ans dans ses paroisses de Villemaur, Palis et Planty.
Questions-réponses fusent et gravent dans l’esprit des petits et des grands qui l’écoutent des certitudes inébranlables capables de faire renaître la foi de nos pères dans l’âme de nos enfants.
À écouter et apprendre par cœur  !

Abbé Georges de Nantes

https://vod.catalogue-crc.org/serie/le-catechisme-televise-en-quarante-lecons.html

Première leçon  : Je suis chrétien
Deuxième leçon  : Dieu existe. C’est le Bon Dieu.
Troisième leçon  : Les trois grands mystères révélés
Quatrième leçon  : Les anges, la création de l’homme
Cinquième leçon  : L’Incarnation, l’Annonciation
Sixième leçon  : L’Évangile de Jésus-Christ
Septième leçon  : Le mystère de la Rédemption
Huitième leçon  : La Résurrection et l’Ascension – Le Saint-Esprit
Neuvième leçon  : L’Église
Dixième leçon  : Les marques de la véritable Église, les fidèles
Onzième leçon  : La communion des saints, la rémission des péchés
Douzième leçon  : La résurrection de la chair et la vie éternelle
Treizième leçon  : Notre Credo dans la lumière de Noël
Quatorzième leçon  : La grâce
Quinzième leçon  : La prière
Seizième leçon  : Les sacrements
17e leçon  : Le baptême, la confirmation
18e leçon  : L’Eucharistie
19e leçon  : Le Saint-Sacrifice de la messe
20e leçon  : La pénitence, la contrition
21e leçon  : La confession
22e leçon  : L’Ordre, le mariage
23e leçon  : Le mariage, la vie religieuse, l’extrême-onction
24e leçon  : Révision de la deuxième partie  : La vie donnée
25e leçon  : Les commandements  : les vertus
26e leçon  : La foi, l’espérance
27e leçon  : L’amour de Dieu, l’amour du prochain
28e leçon  : Le culte dû à Dieu, à Jésus-Christ, à la Sainte Vierge et aux saints
29e leçon  : Deuxième et troisième commandements
30e leçon  : Les commandements de l’Église
31e leçon  : Les devoirs envers les parents
32e leçon  : La vie du prochain
33e leçon  : Le cœur du prochain
34e leçon  : Les biens et la réputation du prochain
Retraite de communion solennelle (1)
Retraite de communion solennelle (2)
Retraite de communion solennelle (3)
Retraite de communion solennelle (4)
Retraite de communion solennelle (5)
35e leçon  : Le péché
36e leçon  : Les vices
37e leçon  : Les vertus
38e leçon  : La journée, l’année, la vie chrétiennes
39e leçon  : Notre religion est un amour  : le Sacré-Cœur de Jésus
40e leçon  : Notre religion est un amour  : Le Cœur Immaculé de Marie

Le catéchisme télévisé en quarante leçons,
Octobre 1985 – avril 1986

https://vod.catalogue-crc.org/serie/le-catechisme-televise-en-quarante-lecons.html


 

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.




CONTRE REFORME CATHOLIQUE

Entretien de soeur Lucie avec le père Fuentes 1957

Soeur-Lucie_Coeur-Immacule

L’ENTRETIEN DE SŒUR LUCIE AVEC LE PÈRE FUENTES (1957)

«  Mon Père, la très Sainte Vierge est bien triste, car personne ne fait cas de son message, ni les bons, ni les mauvais. Les bons continuent leur chemin, mais sans faire cas du message. Les mauvais, ne voyant pas tomber sur eux actuellement le châtiment de Dieu, continuent leur vie de péché sans se soucier du message. Mais croyez-moi, Père, Dieu va châtier le monde et ce sera d’une manière terrible. Le châtiment céleste est imminent.

«  Que manque-t-il, Père, pour 1960 et qu’arrivera-t-il alors  ? Ce sera bien triste pour tous, nullement réjouissant si auparavant le monde ne prie pas et ne fait pas pénitence. Je ne peux donner d’autres détails puisque c’est encore un Secret. Seuls le Saint-Père et Monseigneur l’évêque de Leiria pourraient le savoir, de par la volonté de la très Sainte Vierge, mais ils ne l’ont pas voulu pour ne pas être influencés. C’est la troisième partie du message de Notre-Dame qui restera secrète jusqu’à cette date de 1960.

«  Dites-leur, Père, que la très Sainte Vierge, plusieurs fois, aussi bien à mes cousins François et Jacinthe qu’à moi-même nous a dit que beaucoup de nations disparaîtront de la surface de la terre, que la Russie sera l’instrument du châtiment du Ciel pour le monde entier si nous n’obtenons pas auparavant la conversion de cette pauvre nation.

«  Le démon est en train de livrer une bataille décisive avec la Vierge, et comme il sait ce qui offense le plus Dieu et qui, en peu de temps, lui fera gagner le plus grand nombre d’âmes, il fait tout pour gagner les âmes consacrées à Dieu, car de cette manière il laisse le champ des âmes désemparé, et ainsi il s’en emparera plus facilement.

«  Dites-leur aussi, Père, que mes cousins François et Jacinthe se sont sacrifiés parce qu’ils ont toujours vu la très Sainte Vierge très triste en toutes ses apparitions. Elle n’a jamais souri avec nous et cette tristesse, cette angoisse, que nous remarquions chez elle, à cause des offenses à Dieu et des châtiments qui menacent les pécheurs, pénétrait notre âme et nous ne savions qu’inventer en notre petite imagination enfantine comme moyens pour prier et faire des sacrifices. L’autre chose qui sanctifia les enfants vint de la vision de l’enfer. Voilà pourquoi, Père, ma mission n’est pas d’indiquer au monde les châtiments matériels qui arriveront certainement si, auparavant, le monde ne prie pas et ne fait pas pénitence. Non. Ma mission est d’indiquer à tous l’imminent danger où nous sommes de perdre notre âme à jamais si nous restons obstinés dans le péché.

«  N’attendons pas que vienne de Rome un appel à la pénitence de la part du Saint-Père pour le monde entier  ; n’attendons pas non plus qu’il vienne de nos évêques dans leur diocèse, ni non plus des congrégations religieuses. Non. Notre-Seigneur a déjà utilisé bien souvent ces moyens et le monde n’en a pas fait cas. C’est pourquoi, maintenant, il faut que chacun de nous commence lui-même sa propre réforme spirituelle. Chacun doit non seulement sauver son âme mais aussi toutes les âmes que Dieu a placées sur son chemin.

«  La très Sainte Vierge ne m’a pas dit que nous sommes dans les derniers temps du monde, mais je l’ai compris pour trois raisons  :

«  La première parce qu’elle m’a dit que le démon est en train de livrer une bataille décisive avec la Vierge, et une bataille décisive est une bataille finale où l’on saura de quel côté est la victoire, de quel côté la défaite. Aussi, dès à présent, ou nous sommes à Dieu ou nous sommes au démon  ; il n’y a pas de moyen terme.

«  La deuxième, parce qu’elle a dit, aussi bien à mes cousins qu’à moi‑même, que Dieu donnait les deux derniers remèdes au monde  : le saint Rosaire et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, et ceux-ci étant les deux derniers remèdes, cela signifie qu’il n’y en a pas d’autres.

«  Et, troisième raison, parce que toujours dans les plans de la divine Providence, lorsque Dieu va châtier le monde, il épuise auparavant tous les autres recours. Or, quand il a vu que le monde n’a fait cas d’aucun, alors comme nous dirions dans notre façon imparfaite de parler, il nous offre avec une certaine crainte le dernier moyen de salut, sa très Sainte Mère. Car si nous méprisons et repoussons cet ultime moyen, nous n’aurons plus le pardon du Ciel, parce que nous aurons commis un péché que l’Évangile appelle le péché contre l’Esprit-Saint, qui consiste à repousser ouvertement, en toute connaissance et volonté, le salut qu’on nous offre. Souvenons-nous que Jésus-Christ est un très bon Fils et qu’il ne permet pas que nous offensions et méprisions sa très Sainte Mère. Nous avons comme témoignage évident l’histoire de plusieurs siècles de l’Église qui, par des exemples terribles, nous montre comment Notre-Seigneur Jésus-Christ a toujours pris la défense de l’honneur de sa Mère.

Soeur-Lucie-de-Fatima_Appelos

«  Il y a deux moyens pour sauver le monde  : la prière et le sacrifice. Et donc, il y a le saint Rosaire. Regardez, Père  ! la très Sainte Vierge, en ces derniers temps que nous vivons, a donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire. De telle façon qu’il n’y a aucun problème, si difficile soit-il, temporel ou surtout spirituel, se rapportant à la vie personnelle de chacun de nous, de nos familles, que ce soient des familles qui vivent dans le monde ou des communautés religieuses, ou bien à la vie des peuples et des nations, il n’y a aucun problème, dis-je, si difficile soit-il, que nous ne puissions résoudre par la prière du saint Rosaire. Avec le saint Rosaire nous nous sauverons, nous nous sanctifierons, nous consolerons Notre-Seigneur et nous obtiendrons le salut de beaucoup d’âmes.

«  Et donc, ayons la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, notre très Sainte Mère, en la considérant comme le siège de la clémence, de la bonté et du pardon, et comme la porte sûre pour entrer au Ciel.  »

Lire l’article « Lucie de Fatima, messagère du Coeur Immaculé de Marie »

Lire l’article « Soeur Lucie biographie « officielle » – Complot contre la messagère du Ciel »

fermer la fenetre

Flèche d'Or

Recevez gratuitement le recueil "Flèche d'Or" des plus belles prières et dévotions au Coeur immaculé de Marie et au Coeur Sacré de Jésus.